AutoEntrepreneur, un état d’esprit

E-mergences

AutoEntrepreneur, un état d’esprit

Être entrepreneur, c’est avant tout un état d’esprit. C’est d’abord une histoire de personnes. Lorsque vous vivez en couple, c’est un choix de vie qui doit se faire à deux. La charge de travail, les modifications des conditions de vie, tout ces changements vont avoir un impact sur votre vie personnelle. On ne s’improvise pas entrepreneur, ou autoentrepreneur. On l’est, ou on le devient.

Entreprendre sur la toile peut sans doute un investissement moindre que de lancer une véritable entreprise dans la vie dite réelle. Un serveur, un nom de domaine, vous avez là les bases pour commencer l’aventure. Pour quelques dizaines ou centaines d’euros, vous êtes prêt à vous lancer. Ou presque.

Je vais sans doute enfoncer quelques portes ouvertes. Pourtant, à la lecture d’un certains nombre de sites web traitant du sujet, il me semble utile de faire quelques rappels sur l’esprit réel d’entrepreneur.

Créer un site, et après ?

Créer un site, aujourd’hui, c’est à la portée du premier venu. Faire vivre ce site, le rentabiliser, c’est un autre débat. Il ne suffit d’ouvrir son site, de suivre une formation en ligne à 2 000€ et croire que tout va arriver.

Un site va vous demander du temps, beaucoup de temps, beaucoup de travail, d’investissement personnel. Si vous pensiez pouvoir lancer votre nouvelle vie en bossant deux heures la soir après le boulot, revoyez rapidement vos plans, car vous risquez d’être déçu, rapidement.

Entreprendre, tous les jours

Entreprendre, est un travail de longue haleine, un projet qui ne se réalise pas deux jours ou deux mois. Créer et promouvoir son site, de façon pérenne va vous demander du temps. Votre projet doit grandir, murir, arriver à maturité, toutes ces étapes ne se font pas en un coup de baguette magique, pas plus qu’il n’existe de recettes miracles.

Entreprendre, c’est un esprit d’esprit, au sein du quel il existe un respect, de vos clients, de vos partenaires. Une volonté de s’imposer sur le long terme, d’être présent avec des produits utiles, des produits qui viennent combler un vrai besoin. Reprendre l’idée du voisin n’est pas forcément entreprendre.

Si vous êtes 200 à appliquer la même recette, à mener les mêmes actions, comment ferez vous pour vous différencier de la concurrence ?

Entreprendre demande une dose de courage, une dose de talent, deux doses de volonté,  un bonne dose de pugnacité, le soutien de vos proches, et de la confiance en vous. Cette confiance, cette volonté, vous ne pourrez pas allez les chercher sous les sabots d’un cheval, c’est en vous qu’il vous faudra chercher.

Du plaisir !

Je vais finir cet article sur ce qui me semble être le plus important, la chose primordiale, ce petit truc sans le quel vous allez laisser tout tomber dans plus ou moins de temps. Je vous parle du plaisir. Le plaisir de se lever le matin, le plaisir de se coucher tard, le plaisir de chercher, le plaisir de créer, le plaisir d’analyser, le plaisir de comprendre.

Le plaisir doit être être votre unique moteur. L’argent ? L’argent n’est pas un moteur. Prenez du plaisir, prenez votre pied ! Disons le clairement, jouissez comme des petits fous au boulot, le fric viendra tout seul. Si vous vous emmerdez dans ce que vous faites, vous allez emmerdez tout le monde.

Le plaisir est communicatif. N’en soyez pas avare ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *