Les priorités d’une bonne stratégie achats

E-mergences

Les priorités d’une bonne stratégie achats

Après avoir défini sa politique d’achat globale, toute entreprise doit mettre en place une stratégie achats en accord avec ses objectifs (réduction des coûts, maîtrise du risque, relations fournisseurs, etc.). Cette stratégie encadrera la mise en œuvre des plans d’actions nécessaires à l’amélioration de la fonction achats.

La stratégie achats, c’est quoi ?

Pour faire tourner la chaîne de production et fonctionner au quotidien, une entreprise a besoin de s’approvisionner à l’extérieur en matières premières, composants, fournitures diverses mais aussi en prestations intellectuelles et de services. Elle fait pour cela appel à des fournisseurs et met en place des processus achats. La stratégie achats est là pour définir les grandes lignes directrices de l’entreprise et encadrer ces processus d’approvisionnement en suivant les objectifs globaux. Lorsque l’on sait que les achats en entreprise représentent jusqu’à 60 % du chiffres d’affaires, on comprend l’importance de définir une stratégie achats pertinente et précise afin de générer un maximum de rentabilité tout en prenant en compte d’autres facteurs importants tels que la qualité, les délais, la gestion des risques mais aussi les relations clients-fournisseurs.

La stratégie achats doit être en parfaite cohérence avec la politique achats de l’entreprise. Elle doit ainsi permettre :

  • d’établir les objectifs spécifiques à l’approvisionnement ;
  • d’optimiser la gestion des ressources ;
  • de détailler et mettre en œuvre les plans d’action ;
  • d’engager les collaborateurs et les clients dans une voie commune.

Comment optimiser sa stratégie achats ?

La mise en place d’une stratégie efficace nécessite un questionnement préalable quant aux axes de progression à prioriser. L’entreprise souhaite-t-elle se diriger vers une réduction des coûts ? Une amélioration de la qualité ? La fluidification des processus ? Une meilleure anticipation des risques ? De ces objectifs dépendront les plans d’action à déterminer.

La stratégie achats doit être en accord parfait avec les besoins de l’entreprise, ses objectifs et avec la politique achat définie. Aujourd’hui, la stratégie achats est grandement impactée par les nouveaux outils digitaux (système P2P, e-procurement, e-sourcing…). Ces derniers apportent en effet une nouvelle dimension aux transactions. La révolution digitale permet ainsi de maximiser les performances de l’entreprise en termes de gestion des stocks, de maîtrise des risques, de contrôle qualité, de prévisions et d’anticipation, de centralisation des données, de visibilité, de maîtrise des dépenses, etc. De nos jours, une bonne stratégie achats doit donc intégrer ces éléments dans sa mise en œuvre.

Concernant les priorités des entreprises ces dernières années, la réduction des coûts reste un objectif primordial pour 68 % des interrogées. Un chiffre en baisse comparé aux années précédentes. En effet, l’anticipation des risques, la qualité des relations fournisseurs et la sécurisation de l’approvisionnement deviennent prioritaires pour de plus en plus de directeurs achats. Les stratégies achats modernes sont également très portées sur les « soft skills » (ou savoir-être). L’acquisition de certaines qualités par les équipes comme le leadership, la communication, l’agilité ou encore les talents de négociation font en effet partie des axes stratégiques pour de nombreuses entreprises depuis quelques années.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.