Comment devenir actionnaire ?

E-mergences

Comment devenir actionnaire ?

actionnaire

Devenir actionnaire : tout ce qu’il faut savoir

 

Toute personne physique ou morale peut devenir actionnaire dans une société. Les actionnaires sont des personnes détenant des actions ou encore des parts du capital d’une société. En d’autres termes, l’actionnaire investit du capital dans une entreprise et acquiert un droit de regard et de décision au sein de celle-ci. En contrepartie, l’actionnaire va recevoir des dividendes.

 

Il peut ainsi assister et voter aux assemblées générales. La personne peut également posséder le statut de d’actionnaire sans droit de vote. Quoi qu’il en soit, elle a le droit à un boni de liquidation en cas de faillite de l’entité. Il existe 6 catégories d’actionnariats. En effet, l’actionnariat est interne lorsque les concernés ont un lien personnel et professionnel direct avec l’entreprise. L’actionnariat est externe dans tous les autres cas.

 

  • L’actionnariat familial est très répandu. Ici, la majorité des actions appartient et détenue par les membres d’une famille. Elles sont transmises d’une génération à l’autre.
  • L’actionnariat industriel ou l’actionnariat d’entreprise est une entrée au capital d’une entité par une autre entité. Cette dernière partage le même secteur d’activité que la première.
  • L’actionnariat particulier représente environ quatre-millions de petits porteurs qui investissent de façon individuelle dans des entreprises.
  • L’actionnaire salarié est un le salarié qui va acheter des actions de l’entreprise, en complément de salaire.
  • L’actionnariat institutionnel correspond aux investissements réalisés par des fonds des caisses de retraite privées ou des pensions. Il privilégie avant toute chose une rentabilité rapide.
  • L’actionnariat public est mis en place lorsque les collectivités territoriales ou même l’État détiennent des parts dans des entités qui ont trait au service public.

 

Qu’en est-il des assemblées générales d’actionnaires ?

 

Les détenteurs d’actions et de parts d’une entreprise se réunissent de façon régulière pour décider des résultats et des futurs objectifs de celle-ci. Les actionnaires et tous les dirigeants concernés vont alors élaborer une stratégie pour assurer de meilleur rendement. Ils vont également dégager in fine des bénéfices plus importants. Au sein d’une société, les assemblées générales doivent se faire une fois par an. Devenir actionnaire consiste également à être présent à ces assemblées. Découvrez alors les différents types d’assemblées générales d’actionnaires.

  • L’AGE ou l’AGS (Assemblée Générale Extraordinaire ou Assemblée Générale Spéciale) est convoquée de façon extraordinaire. En d’autres termes, elle n’est pas convoquée ponctuellement. L’AGE est mise en place lorsque doit être prise la décision de liquider une société. Elle a lieu lorsque des décisions importantes doivent être prises sans délai. Il peut s’agir de réduction du capital, d’une stratégie d’augmentation ou encore une réaction aux fluctuations du marché, etc.

 

  • L’AGO ou l’Assemblée Générale Ordinaire se réunit généralement une fois par an. Ici sont traités les thèmes classiques et récurrents d’une entreprise comme : la signature de nouvelles conventions, la vérification des comptes annuels, comment acheter des actions de la société, la mise en place de nouvelles stratégies pour le bon fonctionnement de l’entreprise, la mise en place d’une nouvelle branche, la motivation des employés, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *